Comment acheter facilement des actions ?

Le marché boursier et l’utilisation des actions boursières sont très complexes. Seul les plus initiés peuvent aspirer à faire fortune dans ce milieu sur le long terme, même si quelquefois un coup de chance peut donner l’opportunité à un particulier de toucher le gros lot grâce à une spéculation sur les cours des actions. L’investissement en bourse constitue cependant un moyen comme un autre de faire fructifier ses économies et de gagner des dividendes sur une part de marché.  Et la première chose à faire pour obtenir cette part est tout simplement l’acquisition d’actions boursières.  Le point sur ce sujet dans l’article qui suit.

Les actions en bourse pour devenir actionnaire

Quand on investit dans l’achat de titres boursiers, c’est pour espérer gagner des dividendes sur les bénéfices effectués par une société, et ce en devenant actionnaire de cette dernière. C’est à cette fin que les actions sont utilisées par la majorité des investisseurs en bourse. Le principe est simple : il  suffit d’acquérir en ligne les actions émises par une entreprise. Mais dans le cas où ces actions sont déjà cotées, il est indispensable de faire appel à un courtier ou bien de passer par une banque en ligne. On peut aussi décider d’acheter directement des actions auprès de vendeurs. Toutes les réponses par ici !

Banques en ligne ou courtiers ?

Passer par l’un de ces intermédiaires offre chacun des avantages. Bien que les frais relevés par les banques soient plus chers, on peut bénéficier auprès de celles-ci de conseils judicieux en matière de transaction boursière. Elles peuvent également effectuer un suivi dans la gestion d’un portefeuille d’actions. Choisir un courtier, via une plateforme de trading, n’en demeure pas moins un excellent moyen d’acquérir des titres boursiers surtout si l’on souhaite garder une certaine marge de manœuvre quant aux actions que l’on veut vendre ou acheter. Les courtiers peuvent aussi vous faire gagner de l’argent grâce à la spéculation sur l’évolution du cours des actions. On sera ainsi en mesure de tirer des plus-values sur des actions boursières, que l’on n’est pas obligé d’acheter.

Quand acheter une action en bourse ?

Le cours de la bourse évolue régulièrement. Ce qui n’empêche pas la possibilité d’acquérir des actions en bourse à n’importe quel moment. Avant de se lancer dans l’achat ou dans la vente d’une action, il importe donc de prendre le temps de bien étudier les résultats des sociétés dans lesquelles on souhaite investir avant de finaliser la transaction. Quand on achète les actions d’une société, on acquiert ainsi le droit de participer ou au moins d’influencer sa gestion, outre les dividendes que l’on va toucher. Il importe donc de bien choisir les entreprises dans lesquelles on va investir. Il est déconseillé d’acquérir une part dans une entreprise qui rencontre des difficultés financières ou qui est surendettée. Mieux vaut toujours placer son argent dans des sociétés qui font de gros bénéfices.

Dans quels types d’actions investir ?

Il existe des milliers de produits financiers dans lesquels on peut investir, quand on fait référence au marché boursier. On peut par exemple investir dans des matières premières, comme l’or, le pétrole, le diamant, etc. Les indices, tels que le CAC 40, le Dax ou encore le Nasdaq représentent aussi un secteur d’investissement rentable, qui est plus conseillé pour les initiés. On peut aussi aspirer à détenir une part des actions des grandes entreprises, françaises ou internationales, à l’instar de Total, de Facebook ou encore d’Apple. Mais pour avoir une plus grande chance de réussir ce type d’investissement, il est fortement conseillé de diversifier ses placements. Cela sous-entend investir dans des entreprises situées dans différents pays et travaillant dans des secteurs variés. Cela contribue à limiter les risques.

Comment acheter des actions ?

Pour faire ses premiers pas dans l’univers de la bourse, il faut donc commencer par acheter des actions. Il faut pour cela ouvrir un compte-titre ou un compte PEA (Plan Epargne en actions). En sachant qu’il existe divers types de titres boursiers, si l’on ne tient compte que des actions, des fonds et des obligations, on peut accéder à l’ensemble de ces derniers grâce à un compte-titre. Le PEA, quant à lui, bien qu’idéal pour un investissement à long terme, ne permet l’accès qu’aux actions européennes ou françaises et se limite aussi à certains fonds. Cependant, avec le PEA, les bénéfices retirées de ces actions sont exempts d’impôts, à condition de le conserver durant cinq ans, et ce sans retirer d’argent. Afin d’acquérir les actions de telle ou telle société, il suffira par la suite de donner un ordre de bourse à sa banque ou à son courtier. On trouve aussi des sociétés de bourse qui agissent comme des intermédiaires financiers dans les différentes transactions boursières.

Comme on vient de le voir, acquérir des actions boursières, bien que semblant un processus simple impose une étude minutieuse pour ne pas se tromper sur les investissements dans lesquels on va placer son argent. Une fois que les actions commencent à perdre de leurs valeurs, il importe alors de les vendre. Mais comment procéder dans une telle situation ?